Fluence, coulée 9.3

TVA incluse, hors frais de port

Délai de livraison 3 - 5 Jours ouvrés

Objet décoratif en verre émaillé à la main sur un socle en pierre volcanique brute, destiné à être rétro-éclairé par une lumière naturelle ou artificielle.

Détails de l'article

La collection Fluence est lauréate du grand concours Ateliers d'art de France catégorie "création" en 2021.
Pièce unique, signée, avec certificat signé de la main de l'artiste. Sur-mesure possible sur demande (dimensions et couleur).

Taille ou dimensions

Created with Sketch.

Hauteur 40 cm - largeur 20 cm - profondeur 14 cm

Détails

Created with Sketch.

Fluence est une collection de pièces uniques en verre émaillé. Elle a pour objet le temps et concentre
tous les éléments qui définissent mon identité de créateur verrier : l’émaillage, la couleur, le thermoformage et la pierre volcanique. Leur appellation permet de les situer dans le temps : le premier nombre fait référence au four de fusion tandis que le second définit les différentes coulées dans une même cuisson.

Lors d’une fusion à haute température, les couches de verre s’étirent,  se rapprochent, se 
condensent et se dispersent, emportant avec elles, la fine couche d’émail dont elles ont été 
saupoudrées. Cette strate de couleur suit les mouvements de son support, elle s’étend, s’affine et 
s’enroule sur les périmètres de chaque épaisseur de verre dans une sorte de congé naturel. En 
s’étalant, l’émail gagne en transparence sur la surface et s’accentue sur le périmètre pour 
dessiner le fluage qu’a vécu la matière.

Fluence  permet  alors  de  garder  la  trace,  l’empreinte  et  l’histoire  de  sa  transformation 
à haute température. Fluence est un verre qui veut se souvenir, qui incarne la mémoire de sa 
propre transformation. À travers cette collection, je cherche à comprendre les mécanismes de fluage 
du verre et tente de les contrôler. Cet écoulement de matière devient alors un outil
graphique et me permet de dessiner dans la masse même du verre.

 

"

Je savais pour le givre ou la glace. J’ai appris pour le verre. à une certaine viscosité dans l’écoulement du temps, l’eau se vitrifie. Léarch pense que le verre est l’étape ultime de cristallisation du temps, donc la mémoire. [...] Le verre n’est que du temps qui ne peut plus couler. Qui se met donc hors du temps. Un bloc d’instants séparé, coupé de tout avenir ou passé. Une stase. Le verre conserve mais il ne se souvient pas. Seul ce qui peut fluer se souvient.


"

Alain Damasio,
La horde du contrevent.

Informations complémentaires

Created with Sketch.

Envoi possible et sécurisé dans un packaging adapté. Chaque pièce est inscrite au catalogue officiel afin de garantir son authenticité et son caractère unique : CATALOGUE OFFICIEL